Google+

Wind River équipe les périscopes des sous-marins Astute de nouvelle génération de la Royal Navy

Astute Class Submarines' New Generation of PeriscopeParis – 29 avril 2008 – Les sous-marins de classe Astute de la Royal Navy seront équipés d’un mât optronique furtif de Thales UK. Ce système opto-électronique offre une plus grande flexibilité dans la conception du bâtiment et donne une meilleure visibilité de surface, sans révéler la position du sous-marin. Le mât optronique sera équipé de l’OS temps réel pour missions critiques VxWorks de Wind River.

Les sous-marins Astute pourront patrouiller les océans en minimisant le risque d’être détectés par les navires de surface et par les autres sous-marins. Ils déploieront un certain nombre de technologies afin de réduire leur signature sonar. Cependant, la vulnérabilité à la détection d’un sous-marin est maximum lorsque le commandant utilise un périscope pour évaluer la situation en surface. Le mât optronique à technologie avancée de Thales diminue ce risque grâce à un concept unique où l’unité de détection (SHU : Sensor Head Unit) se déploie à partir de la structure du sous-marin pour effectuer un balayage rapide de la surface à 360°; le commandant peut ainsi analyser les images en différé en réduisant au maximum les risques de détection.

Le mât optronique utilise le système d’exploitation temps réel (RTOS) pour missions critiques VxWorks de Wind River, sur cartes COTS équipées de quatre processeurs PowerPC AltiVec™ de Thales et de GNAT Pro d’AdaCore afin de gérer le système de stabilisation (avec une précision inférieure au pixel sur les trois axes), de contrôler les caméras vidéo et thermiques, de communiquer avec les systèmes à l’intérieur de la coque, et de contrôler tous les mécanismes et moteurs du SHU. Le SHU est un bloc optoélectronique résistant à la pression, et contenant des caméras performantes, de l’optique, des capteurs environnementaux et des mécanismes de stabilisation. Le SHU est conçu pour fonctionner à des températures de - 15°C à + 60°C et résiste aux explosions proches.

A l’intérieur de la coque du sous-marin, l’unité MCU (Mast Control Unit) coordonne l’activité globale du système, contrôle un certain nombre d’autres unités et communique avec les systèmes tactiques, de calcul et de combat du sous-marin. Le MCU utilise deux processeurs, fonctionnant également avec le système d’exploitation VxWorks de Wind River. Il contrôle l’équipement de hissage du mât — qui élève le SHU et le rentre dans la structure du sous-marin. Le MCU contrôle également le module de commande d’azimut qui est responsable de la rotation du SHU et fait partie du système de stabilisation, ce qui demande un servocontrôle déterministe et performant afin de compenser les mouvements du sous-marin dans l’eau et fournir une image claire — une tâche critique pour le succès de la mission.

« Il est évident qu’un système tel qu’un mât opto-électronique doit être robuste et fiable à tous les niveaux» commente David Cookman, Ingénieur Système chez Thales Optronics, à propos du choix de Wind River par l’équipe du projet. « Sans lui, le sous-marin est aveugle. Nous avons sélectionné VxWorks car il offre une exécution fiable et performante»

« De part ses antécédents, le choix de VxWorks s’impose indiscutablement lorsqu’il faut répondre aux exigences d’un environnement à haute fiabilité où la sécurité est critique » déclare Jack Cunningham, Head of Discipline (Software) chez Thales Optronics. « Ajoutez à cela qu’il supporte de multiples plates-formes, ce qui a permis à Thales de rationaliser son l’acquisition de systèmes d’exploitation tierces-parties et de réduire la multiplicité de plate-forme cible d’un projet à l’autre. Cette cohérence entre projets, obtenue grâce à la standardisation sur VxWorks, nous permet de réduire nos coûts de développement. »

« L’adoption de la technologie Wind River dans l’aérospatial est un fait bien connu, grâce à des projets tels que les véhicules Mars Rover et les avions de combat Tornado GR-4 de la RAF, » déclare Paul Parkinson, Senior Systems Architect, Aerospace chez Wind River. « Le déploiement du périscope optoélectronique furtif de Thales sur les sous-marins de classe Astute montre que nos produits pour missions critiques sont également très utilisés dans les applications navales. »

 

A propos de Wind River
Wind River est le leader mondial de l'optimisation logicielle (DSO : Device Software Optimization). Wind River permet aux entreprises de développer, d’exécuter et de gérer plus rapidement, plus efficacement, de façon plus fiable et à moindre coût des logiciels pour équipements connectés. Les plates-formes Wind River offre des solutions de développement préintégrées et entièrement standardisées. Elles réduisent les efforts, les coûts et les risques, et optimisent la qualité et la fiabilité durant toutes les phases du processus de développement des logiciels pour équipements connectés, de la conception au déploiement du produit.

Fondée en 1981, Wind River a son siège social à Alameda, en Californie, et des succursales dans le monde entier. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de Wind River à l’adresse http://www.windriver.com ou au téléphone au numéro 1-800-872-4977.

Wind River Systems et le logo Wind River Systems sont des marques déposées de Wind River Systems, Inc. Les marques déposées et les marques commerciales d'autres fournisseurs appartiennent à leurs détenteurs respectifs.

Jessica Miller
Director, Global Communications
+1 510-749-2727
jessica.miller@windriver.com

Isabelle Denis
Public Relations Manager
+33-1-6486-6664
isabelle.denis@windriver.com

Sam Hsu
+86-10-64398185
sam.hsu@windriver.com

Kyoko Kato
B-comi Ltd. (for Wind River)
+81-3-6807-2033
pr@b-comi.jp

Subscribe to Wind River
 
 

Thank You

Wind River, a wholly owned subsidiary of Intel Corporation (NASDAQ: INTC), is a world leader in embedded and mobile software. Wind River has been pioneering computing inside embedded devices since 1981 and its technology is found in more than 500 million products